Première visite du Musée de la Correrie version 2010







Des parquets de bois blonds , du mobilier contemporain , un grand dépouillement .
Mais aussi de nombreux films , des objets du quotidien extrêmement touchants par leur simplicité.
La muséographie nous invite à mieux comprendre une vie de Chartreux et elle a totalement respecté le refus de cet ordre du superflu.